DRIIIIIIIIING ! La cloche sonne, les feuilles jaunissent, les fournitures scolaires envahissent les étalages, les manches longues sont de retour dans les boutiques… Pas de doute, c’est la rentrée !!!

Au stress que j’éprouvais régulièrement petite (angoissée moi vous avez dit ? Je vois pas de quoi vous parlez!), a succédé l’excitation d’un nouveau départ, une nouvelle orientation, un nouveau projet.

Comme une madeleine de Proust

Quand j’essaie de me remémorer mes souvenirs de rentrées scolaires, j’ai un étonnant patchwork d’images et de situations qui me reviennent.

La raideur des nouvelles chaussures à mes pieds, l’odeur de neuf du cartable, ou mieux encore, au collège, la fierté d’enfin pouvoir le troquer contre un sac à dos! La traditionnelle photo du matin de la rentrée avec mes sœurs, devant la porte de la maison, apprêtées avec nos “belles tenues” typiques des années 90…

En replongeant dans ces souvenirs, me reviennent surtout mes rentrées au collège et au lycée. J’ai toujours choisi des options de parcours “minoritaires”. J’ai pris latin en 5ème, puis Allemand en 4ème dans un collège où 95% des élèves choisissaient Espagnol. Puis une option Théâtre en Seconde pour finalement partir avec une seule autre camarade de classe en cursus Scientifique en Première.

Bref, j’ai pas mal changé de cap (profil multipotentiel vous disiez ?) et ces souvenirs, ces émotions de rentrée sont ceux de l’anticipation de la découverte, de la soif de nouveaux apprentissages, du stress de sortir de ma zone de confort et des chemins balisés. Mais toujours, toujours, être mue par cette attirance irrésistible vers la nouveauté.

 

Et encore maintenant à l’âge adulte…

On aurait pu croire je me serais lassée de ces changements constants, de ces moments de flottement et d’incertitude. Mais finalement, ils sont irrémédiablement synonymes de nouveaux départs, de nouvelles aventures. (Allez hop, on y va ! C’est parti pour l’aventure ! Vous avez la réf ?)

Ironiquement je n’ai pas quitté le rythme scolaire. Dans ma tête, mon corps, une année commence en septembre, finit en juin, l’été on tourne au ralenti et fin août c’est… la préparation de la rentrée !!! Dans tous les magasins je fais avidement le tour des rayons de cahiers, carnets et stylos pour refaire ma trousse pour l’année. Je rachète mes feutres et mes crayons, je refais le plein de Bics que je testerai évidemment pour savoir lesquels glissent comme j’aime et “écrivent bien”.

Finalement je considère toujours le mois de septembre comme une nouvelle chance. Une opportunité de faire des rencontres, de se définir de nouveaux objectifs, de se lancer dans des apprentissages encore plus farfelus.

Le cartable a été troqué contre une nouvelle pochette pour partir en RDV chez des clients avec l’ordinateur. Les cahiers et les livres ont été remplacés par des carnets et des notebooks. Des jolis qui me permettront de laisser libre cours à mes projets créatifs et de créer ma propre organisation !

Le programme de l’année est désormais libre, les rayons des librairies me voient errer pour découvrir le prochain thème d’apprentissage qui me donnera envie. Sur quoi porteront ceux de cette année qui arrive ? La permaculture ? La psychomotricité ? Le développement de l’esprit critique ? Grâce à internet et ce monde Covid qui a dû se réinventer, les options n’ont jamais été aussi vastes, les connaissances sont à portée de clic, nos choix nous appartiennent vraiment et ne sont plus limités par la géographie.

C’est d’ailleurs en ce moment que je me balade sur les sites de mes MOOCs préférés histoire de repérer les cours libres et gratuits que je suivrai peut-être cette année si je trouve le temps.

 

Un attrait exacerbé par la multipotentialité ?

Vous l’aurez compris, chez moi, ce besoin de renouveau, cette exaltation à l’approche d’un nouveau cycle d’apprentissage, cette envie de repartir sur des bases saines est vraiment calqué sur le rythme de l’année scolaire.

Évidemment il est logique que la majorité d’une société et surtout des élèves et leurs parents soient sur le même rythme à cette période là de l’année. Cela s’explique probablement très facilement. Mais pour moi ce rythme a été tellement internalisé qu’il continue encore aujourd’hui, avec un impact et une excitation sans cesse renouvelés.

Je ne m’étais jamais posé la question avant la découverte de ma multipotentialité. Mais maintenant que je l’ai intégrée, je me demande si elle n’est pas la cause de cet engouement ou en tout cas de sa force chez moi.. Ce lien avec de nouvelles découvertes, de nouvelles rencontres, de nouveaux projets. Parce que bon, après bientôt 15 ans dans le privé, les rythmes scolaires devraient être biiiieeeen loin de moi !

J’ai évidemment bien vécu ma scolarité. Il est probable que si j’avais vécu un enfer, je n’aurais pas le même sentiment à l’approche du mois de septembre. Et après le côté monotone, ralenti et peut-être parfois un peu ennuyeux des mois de juillet et août, c’est un retour à ce que j’aime. Un rythme en adéquation avec l’activité foisonnante qui occupe ma tête et mes journées toute l’année.

 

Ne faisons pas d’un cas une généralité

On ne peut connaître vraiment que soit même, et encore, pas parfaitement. Il est évident que chacun a son propre vécu, mais je me demande si le profil multipotentiel n’a pas eu un effet amplificateur sur ce moment si spécifique de l’année pour chaque enfant que nous avons été.

Et vous, comment vivez-vous l’approche de la rentrée ? Des habitudes d’adultes qui font écho à votre enfance? Peut-être chez vous ce sentiment est plus lié au changement d’année ou à votre anniversaire qu’à la rentrée ?

J’aime beaucoup les anglais qui parlent d’un anniversaire comme d’un nouveau tour autour du soleil (another trip around the sun). Au delà de trouver cette expression poétique, je trouve qu’elle exprime cette même notion de renouveau, de départ, de page blanche, d’histoire à écrire. J’imagine alors que pour certains cela pourrait avoir le même effet que la période actuelle sur moi.

Je suis curieuse de voir si je suis la seule à avoir cette affection particulière pour cette période de l’année, alors à vos commentaires !

 

Kmeo ampoule-crop-600

Nourrissez votre curiosité !

Recevez gratuitement et dès maintenant puis un jeudi sur deux un court email de 7 inspirations et trouvailles (livres, articles, astuces, exercices, méthodes, vidéos, musiques, gadgets...) que nous souhaitons partager avec vous pour vous aider à vivre pleinement votre multipotentialité !

Nous garantissons la confidentialité de vos données personnelles.
Voir notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à abonnement@kmeo.fr

Partager cet article sur :