Parcours atypique VS recruteurs = la guerre des mondes.

Vous avez un parcours atypique et vous galérez à vous positionner sur le marché de l’emploi ?

Bienvenue en France. Le pays des cases. Et vous en tant que parcours atypique on vous range dans la case des personnes à éviter de recruter.

Je sais je suis passé par là.

Aussi bien en tant que candidat au parcours atypique que de l’autre côté du bureau en tant que recruteur.

Et j’ai bien vu comment ça se passe dans les process de recrutement. C’est pas joli-joli.

Vous vous dites que votre parcours est une force. De l’autre côté dans certaines entreprises, on ne veut pas de gens comme vous. Les parcours atypiques sont pour certains recruteurs les bêtes noires à fuir.

Alors comment faire pour se positionner sur le marché de l’emploi quand on a un profil atypique ? C’est ce qu’on va voir ensemble.

 

La vie n’est pas linéaire.

Vous vous souvenez du métier auquel vous aspiriez quand vous aviez 16 ans ? Non ?

C’est normal, selon une étude des années 2000 du code des professions ISCO (International standard classification of occupations), seuls 14,3 % des jeunes de 23 ans exerçaient précisément le métier auquel ils aspiraient à 16 ans.

Mais quand en est-il des autres ? Les 85.7% restants. Découverte sur le tard ? Changement d’orientation ? Ou incapacité à savoir quoi faire plus tard ?

Et comment faire un choix quand on a envie de tout faire ? Ou que l’on a d’abord besoin d’expérimenter un métier pour se faire un avis final ?

Beaucoup d’entre nous sont rentrés dans le monde du travail avec un parcours scolaire non linéaire. Et très souvent ce parcours non linéaire se prolonge lors de la vie professionnelle.

Bifurcations, reconversions professionnelles, congé sabbatique, interruptions dans son parcours… tous ces événements de vie qui vous feront rentrer dans la case du parcours atypique aux yeux des recruteurs.

Parcours atypique : De quoi parle-t-on ?

Que cela soit scolaire ou professionnel, on parle de parcours atypiques pour parler d’un parcours non linéaire qui ne suit pas la voie classique prévue pour acquérir des connaissances ou des compétences.

Un parcours qui parfois est issu de mauvais choix, de méconnaissance, d’impatience, mais surtout de résilience, de courage et d’apprentissage.

Car comme je vous l’ai dit, si vous considérez votre parcours atypique comme une richesse (et probablement le cas), celui-ci sera perçu différemment de l’autre côté du bureau. Parfois confrontée au conformisme des recruteurs, votre candidature sera très régulièrement assimilée à une prise de risque d’un recrutement potentiellement « non conforme ».

Merci pour votre candidature, si vous n’avez pas de nouvelles de notre part dans les 2 semaines considérez celle-ci comme non recevable.

« Vous n’avez pas le profil ».

SI vous passez la barrière du CV, allez justifier vos choix professionnels antérieurs à quelqu’un qui a l’habitude des candidatures au parcours linéaire. Si vous arrivez à lui faire comprendre qu’à l’époque vous aviez eu d’autres aspirations en cours de route et que vous avez eu envie de les suivre, respect !

Ce qui est plutôt positif, car cela démontre que vous avez une certaine volonté et détermination d’aller au bout de vos envies.

Certains recruteurs comprendront que l’audace s’acquiert en sortant des chemins tracés, en refusant de s’inscrire dans la linéarité d’un parcours tout tracé. Vous, vous savez prendre des risques. La preuve vous avez pris le risque de changer de voie, le risque de vous planter magistralement… Mais vous n’en êtes pas resté là. Vous êtes par-dessus tout animé par votre curiosité de tester plusieurs choses, vous êtes un autodidacte et votre fil rouge c’est l’apprentissage.

C’est le cas des personnes qui ont, ce que l’on appelle, un profil « multipotentiel » ou dans le jargon populaire, un profil généraliste.

Si vous ne savez pas ce qu’est un profil multipotentiel, je vous renvoie vers l’article de Kmeo (spécialisé dans l’accompagnement des parcours atypiques) intitulé « Suis-je multipotentiel ? 5 signes qui ne trompent pas »

Vous serez surpris de lire dans cet article un texte qui vous décrit parfaitement.

Comment présenter son parcours atypique ?

Présenter et expliquer un parcours professionnel atypique est toujours plus complexe à gérer qu’un parcours linéaire.

La difficulté réside dans l’explication de la cohérence du parcours autour d’un fil conducteur.

Encore faut-il savoir faire des liens entre toutes ses expériences.

Mais à bien y réfléchir, vos précédents choix de bifurcations vous ont permis de sauter d’opportunité en opportunité. Et ce sera un premier point de différenciation. Continuez de vous démarquer en mettant en avant ces atouts précieux tels que :

  • La détermination : parce que changer de métier et rechercher de nouvelles opportunités reste plus compliqué, cela requiert une forte personnalité, et donc de la détermination. À vous de le rappeler aux recruteurs.
  • La polyvalence : dans ce monde d’expert post-covid, la polyvalence ne fait toujours pas l’unanimité. Cet atout peut vous desservir si vous mettez en avant votre capacité à assurer plusieurs tâches (multitasking en entreprise = burn-out assuré ou dans la tête de certains recruteurs polyvalence = moyen en tout). Préférez souligner votre capacité d’apprentissage et à comprendre les enjeux ainsi que les résultats que vous avez obtenus dans différents domaines.
  • L’apprentissage : vous avez connu de nombreuses missions, très variées, et vous avez toujours su mettre en avant votre curiosité et votre capacité d’apprentissage pour relever les défis.

La prise de risque, c’est pour vous !

On est dans une société qui tente d’éradiquer toute forme de prise de risque (y a qu’à entendre la musique aseptisée d’aujourd’hui, pourquoi créer de nouvelles choses, on sait ce qui marche, reprenons ce que font les autres). Cet évitement du risque concerne beaucoup de recruteurs, et plus particulièrement les recruteurs des cabinets de recrutement.

Vous en connaissez-vous des parcours atypiques vous dire qu’ils ont trouvé un CDI grâce à ces gens-là.

Avec eux si vous ne cochez pas toutes les cases, on ne vous laissera aucune chance de voir le commanditaire en RDV. Donc je ne m’attarderai pas sur eux mais sur les recruteurs internes à une entreprise. S’ils ont le moindre doute, ils préfèreront porter leur choix sur un candidat qui coche toutes leurs cases. Car un recruteur/employeur mise avant tout sur un potentiel et non sur une expérience similaire démontrée par le passé. Et lui, il privilégie les candidats ayant des compétences, plutôt qu’un candidat qui a une appétence pour un domaine. C’est la dure réalité du monde du travail et cela commence dès le process de recrutement.

À vous de démontrer que le risque que va prendre le recruteur sera 100% sécurisé de votre côté et qu’on peut vous faire confiance. C’est pour cette raison qu’en tant que candidat au parcours atypique ou au profil multipotentiel, il est important de se concentrer sur la valeur ajoutée à apporter à l’employeur.

Si pour vous, reprendre des études, entreprendre, se reconvertir ou interrompre sa carrière pour élever ses enfants ou prendre du recul sur une carrière, constitue plus un atout qu’un frein, ça n’est pas le cas dans l’esprit de certains recruteurs lambda qui perçoivent encore aujourd’hui une période de transition comme une éventuelle perte d’employabilité (comme si les compétences pouvaient rouiller comme un outil)

Anticipez donc son questionnement en portant votre attention sur ce qui pourrait être perçu comme atypique dans votre parcours comme :

  • Une reconversion professionnelle : expliqué alors que vous êtes accompagné par un coach professionnel ;
  • Une création d’activité qui ne vous a pas permis d’en vivre à 100% ;
  • Une multiplication d’expériences diverses ;
  • Un parcours académique varié ;
  • Un niveau de qualification trop élevé, ou au contraire insuffisant ;
  • Des compétences métiers trop différentes du domaine ciblé ;
  • Une interruption de carrière pour des raisons personnelles ou professionnelles…

Toutes ces raisons sont légitimes, n’est-ce pas ? Cela prouve que vous avez besoin d’évoluer et d’apprendre de nouvelles choses tout en relevant de nouveaux challenges… Et surtout, cela démontre que vous êtes connecté à vos aspirations personnelles.

Mais tout ça, il faut savoir le présenter en expliquant vos orientations, en donnant du sens à votre parcours et en faisant coïncider vos aspirations avec les objectifs de l’employeur.

Rassurer le recruteur pour obtenir le job.

Pour cela, redonnez de la cohérence à votre parcours atypique. Cela passe d’abord par le CV. Le CV attire l’attention du recruteur. Mettez ainsi l’accent sur les compétences acquises (ou appétences).

Lors de l’entretien, il va falloir rassurer votre interlocuteur que :

  • Vous êtes une personne fiable et compétente.
  • Vous êtes impliqué et engagé dans tout ce que vous entreprenez.
  • Vous avez une réelle valeur ajoutée à lui apporter

Cependant, soyons honnêtes, vous savez comme moi que ça ne suffit pas à convaincre. Qu’est-ce qui pourrait encore bloquer ?

Avoir un parcours atypique peut également soulever des questions autour de plusieurs points tels que :

  • Votre capacité à vous conformer aux contraintes liées à un cadre de travail.
  • Votre acceptation au lien de subordination
  • Votre loyauté (surtout si vous avez régulièrement changé de job)
  • Votre aptitude à savoir répondre aux exigences du job si vous n’avez pas le bon diplôme, etc.

Une fois ces doutes levés, pourquoi attendre qu’on vous pose des questions ? Lancer le débat avec le recruteur/employeur sur ce qu’il pense de ses entreprises qui recrutent des profils différents pour apporter un regard neuf. Si vous n’avez pas le bon diplôme, expliquez que vous avez acquis vos connaissances de manière autodidacte. Cela prouve vos qualités personnelles en termes de rigueur, de discipline et d’autonomie.

Vous donnerez envie au recruteur/employeur de miser sur votre profil après s’être assuré de votre fiabilité sur la stabilité et l’envie de construire durablement une expérience dans son entreprise.

Vous l’aurez compris, avoir un parcours atypique pour diverses raisons peut être perçu comme un frein aux yeux de certains recruteurs/employeurs. En réalité, c’est plutôt une richesse et cela de plus en plus de recruteurs l’ont compris. Détermination, courage, aspiration, défi…, une personne au parcours atypique présente souvent une valeur insoupçonnée. À vous de savoir l’expliquer, car il n’y a aucun doute là-dessus, votre différence ne vous empêchera pas systématiquement de décrocher votre job idéal !

Et là, vous vous dites peut-être, maintenant que je sais tout ça, qu’est-ce que j’en fais ?

Nous vous invitons à faire comme toutes ces personnes qui ont suivi notre programme d’accompagnement et qui ont su affirmer leur profil et parcours atypique, des personnes qui ont su se libérer de cette prison du conformisme et de la pression sociale, des personnes qui ont appris à assumer leur profil de touche-à-tout en sachant présenter leur parcours atypique auprès de nouveaux employeurs, de prospects et de partenaires

Elles ont rejoint notre parcours d’accompagnement et elles témoignent de leur expérience.

 

C’est un parcours d’accompagnement fait par des atypiques pour des atypiques qui vous guide étape par étape pour répondre aux questions que vous vous êtes toujours poser sans trouver les réponses : qu’est-ce que j’ai envie de faire ? Qu’est-ce que je peux faire ?

On vous aide à trouver votre boussole interne, clarifier votre projet et construire votre équilibre professionnel et financier.

Vous avez envie de nous rejoindre. Rendez-vous tout de suite sur kmeo.fr/Parkours avec K pour prendre rdv et réserver votre place pour le prochain démarrage du Parkours.

Kmeo ampoule-crop-600

Nourris TA curiosité !

Reçois gratuitement et dès maintenant puis un jeudi sur deux un court e-mail de 7 inspirations et trouvailles (livres, articles, astuces, exercices, méthodes, vidéos, musiques, gadgets...) que nous souhaitons partager avec toi pour t'aider à vivre pleinement ta multipotentialité !

Nous garantissons la confidentialité de tes données personnelles.
Voir notre politique de confidentialité. Tu pourras te désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à abonnement@kmeo.fr

Partager cet article sur :