Ep 05 – M’interdire de me dissiper c’est m’interdire de vivre – avec Yann Reynaud

//Ep 05 – M’interdire de me dissiper c’est m’interdire de vivre – avec Yann Reynaud

Ep 05 – M’interdire de me dissiper c’est m’interdire de vivre – avec Yann Reynaud

Notes de l’épisode – notre invité : Yann Reynaud

Yann Reynaud Photo profil

Yann est un de nos anciens collègues et, bien que nous ayons travaillé avec lui pendant quelques années, nous n’avions jamais pris le temps d’aborder le sujet des « multipotentiels ». En même temps, à ce moment nous ne connaissions ni le sujet, ni le terme et je pense que chacun de notre coté, nous essayions de cacher ces multiples activités et ces changements de professions au risque de paraitre instable. On est donc ravis de pouvoir le faire maintenant et vous allez comprendre pourquoi.

Alors, comment vous le présenter… Informaticien, entrepreneur, musicien, organisateur d’évènements, formé et passionné de cuisine asiatique, enseignant de Karaté, organisateur et accompagnateur de sorties moto… et j’en oublie. Bon bref vous l’aurez compris, Yann est un peu sur tous les fronts. Et le pire c’est qu’il est bon dans ces domaines, le bougre !

« M’interdire de me dissiper […] concrètement c’est m’interdire de vivre. »

Pour lui, il a été vital de prendre conscience de sa multipotentialité, de l’accepter et surtout de l’organiser via différentes méthodes pour ainsi trouver un juste équilibre qui lui permet alors de se dissiper sereinement. Une bonne organisation, un agenda et un bloc-note pour « se vider la tête » au quotidien, beaucoup de patience, des loisirs mais aussi prendre le temps de s’ennuyer sont autant d’outils qu’il cultive pour garder cet équilibre.

Un besoin de partage

« Je n’ai jamais compris pourquoi ce que je sais faire moi en tant qu’individu, mes connaissance mes compétences, les autres ne savent pas le faire, parce que cela me semble simple et logique. Que ce soit du technique ou autre, peu importe… Et donc je me dis « ça me coûte quoi à moi au final, le peu que je sais de le partager aux autres. »

« Ce que l’on apprend ne reste jamais personnel, on veut toujours le partager avec quelqu’un, en faire quelque chose. »

Ce sentiment de devoir partager se retrouve chez lui dans plusieurs domaines. Il suffit de voir la liste de ses occupations et le fait qu’elles sont rarement solitaires. Il est primordial pour lui d’avoir du plaisir dans son travail et dans ses activités en général, à « ne plus faire les choses par besoin mais par envie ». Pour lui le déclic se fera grâce au concept du zèbre présenté par Jeanne Siaud-Facchin, qui lui permettra de se dire qu’ « en fait je suis dans ma catégorie de normalité».

Il nous parlera enfin de l’importance d’être patient, qu’il n’y a pas d’échec de parcours mais juste des expériences, et de l’importance de ne rien faire pour pouvoir reposer la machine.

Sur ce on vous souhaite une agréable écoute. Nous, on s’est retrouvé dans beaucoup de ses descriptions et on aimerait savoir si il en a été de même pour vous. Alors dites-le nous dans les commentaires !

Retrouvez ici les liens cités dans le podcast

00:01:30 Présentation

00:02:20 Ses activités professionnelles

00:03:46 Ses activités non salarié

00:10:52 Comment ils organisent autant d’activités ?

00:11:26 Pourquoi les autres ne savent pas quand ça me semble simple et logique

00:12:03 Comment il remplit le frigo et sa satisfaction personnelle

00:13:00 Agenda et mémoire

00:13:46 La méthode Agile

00:15:05 M’interdire de me dissiper c’est m’interdire de vivre

00:16:14 Trouver l’équilibre

00:17:03 Avoir des moments à rien faire

00:18:05 Quand est-ce qu’il a accepté sa multipotentialité

00:19:06 Apprendre la patience

00:19:50 Faire les choses par envie et non pas par besoin

00:20:59 Le concept du zèbre

00:21:58 Je suis dans ma catégorie de normalité

00:25:42 Comment il gère la réaction de son entourage

00:26:24 Se séparer des gens négatifs

00:28:29 Ses techniques d’apprentissage

00:29:59 Ne pas avoir peur de l’échec

00:30:14 Comment il tire parti de ses enseignements

00:30:53 On ne peut pas apprendre et donc évoluer si on ne fait que réussir

00:31:46 Citation Mission Cléopâtre

00:32:29 Un échec en particulier ?

00:33:33 Y a-t-il un changement de carrière qui l’a particulièrement aidé et comment il les explique en entretien professionnel ?

00:34:16 Compétences transférables

00:36:16 Il n’y a pas d’échec de parcours, il y a juste des experiences

00:37:35 Le syndrome de l’imposteur

00:38:54 J’ai commencé à faire semblant et à force de faire semblant je le suis devenu

00:41:43 Le principe de Peter

00:42:46 Ce qu’il a appris des arts martiaux

00:44:22 S’accorder un moment pour ne rien faire

00:44:56 Des fois il faut accepter qu’il faut laisser reposer la machine

00:48:03 Routine journalière

00:49:28 Le besoin de cuisiner

00:51:16 Jardinage

00:56:42 Sur la cuisine

00:57:39 Questions rapides One shot

00:57:48 Un livre qu’il offre régulièrement

00:58:14 Un achat de -100 euros qui a eu un impact positif sur lui

00:59:14 Une application qu’il conseille

00:59:58 Sa citation fétiche

Par |2018-07-17T12:23:52+00:003 mai 2018|Podcast|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Informaticien, chef de projet en marketing et communication, expert retail, formateur, animateur d'évènements professionnels, danseur, musicien, joueur sponsorisé de jeux vidéo de stratégie ... Après avoir accepté et organisé sa multipotentialité, Julien a crée Kmeo, un espace où les multipotentiels et les slasheurs peuvent se former et s'entraider.
>